FR

Recherche

GORGONZOLA AOP, +2,59% : PLUS DE 5 MILLIONS 178 MILLE MEULES PRODUITES EN 2023

Nouvelles

22 janvier 2024

4min

220 vues

GORGONZOLA AOP, +2,59% : PLUS DE 5 MILLIONS 178 MILLE MEULES PRODUITES EN 2023

Le Président Antonio Auricchio commente les données dans le cadre de la conjoncture internationale et indique les prochains rendez-vous du Consortium

Le Consortium de Protection du Fromage Gorgonzola AOP communique les données de production au 31 décembre 2023 qui se chiffrent sur 5.178.975 meules fabriquées au cours de l’année qui vient de s’écouler avec une augmentation de 2,59% par rapport à 2022.

Les trente-neuf exploitations associées, réparties dans les quinze provinces de production du Piémont et de la Lombardie, ont produit 130.664 meules en plus par rapport à 2022, mais c’est le Piémont qui favorise la croissance avec un total de 3.757.088 meules en 2023 (+3,58%).

Antonio Auricchio, Président du Consortium Gorgonzola AOP, commente ainsi les données: « Après le coup d’arrêt en 2022, le premier en dix ans, la production de Gorgonzola AOP a repris la bonne route avec plus de 130 mille meules en plus produites l’année dernière. Je considère que c’est un bon résultat parce que nous avons récupéré plus de la moitié de ce que nous avons perdu en 2022 et nous l’avons fait dans un moment de difficulté, pour toutes les AOP fromagères, avec une agriculture en souffrance à cause des changements climatiques et une situation internationale marquée par des conflits armés désastreux dans le monde entier qui ont des répercutions même sur les voies commerciales traditionnelles. Malgré les difficultés, je suis fermement convaincu de l’importance de ne pas rabaisser les prix parce que nous offrons des produits italiens certifiés de très haute qualité qui sont perçus comme tel par les consommateurs du monde entier ».

En ce qui concerne les types, la production de Gorgonzola AOP piquant s’est arrêtée l’année dernière à 614.039 meules soit 11,86% du total, en baisse de 2,47% par rapport à 2022. On constate aussi une réduction du produit frais destiné à la vente à la cuillère  (-25,21%), tandis que la donnée relative au Gorgonzola provenant de l’agriculture biologique est nettement positive avec une augmentation de 19%, soit 8.032 meules en plus fabriquées en 2023.

Quant à la matière première, le Président Auricchio précise : « Nous avons eu moins de lait même pendant les mois d’automne qui sont généralement les plus riches pour la production de lait, et à un prix qui, quoique réduit par rapport aux augmentations insensées de ces dernières années, reste en Italie plus élevé qu’en France et en Allemagne. Cela ne nous aide pas dans la compétition avec nos cousins européens ». C’est justement sur l’export, dont les données datent de septembre 2023 avec 18.311 tonnes de Gorgonzola AOP exportées de janvier à septembre, Auricchio continue : « Les exportations se sont toujours bien comportées en nous aidant même pendant les années les plus difficiles ; en ce moment, elles sont relativement stables. J’attends de voir les données du dernier trimestre pour me prononcer mais je peux dire qu’au niveau global il faut créer des conditions favorables à nos produits. Je pense, par exemple, au fait que les taxes sur les importations aux États-Unis ont été jusqu’à présent congelées mais jamais supprimées. Il est inutile de préciser qu’un changement de cap, en vue des élections américaines de cette année, serait pour nous désastreux. »

Pour l’avenir, Antonio Auricchio conclut : « Le Gorgonzola est l’un des produits d’excellence que le monde entier nous envie et en tant que Consortium nous travaillons sans relâche pour participer aux grands salons internationaux en Italie, Europe, États-Unis et Asie. En 2024, nous serons bien évidemment présents au Salon Cibus de Parme (7/10 mai), au salon SIAL de Paris (19/23 octobre), nous participerons pour la première fois comme Consortium au Summer Fancy Food de New York (23/25 juin) et nous sommes en train de définir notre participation au salon Foodex qui se tiendra à Tokyo en mars ».