FR

Recherche

Le Consortium Gorgonzola avec AFIDOP dit non au Nutri-score avec une rencontre publique et une campagne sur les réseaux sociaux

Nouvelles

14 mars 2022

3min

180 vues

Le Consortium Gorgonzola avec AFIDOP dit non au Nutri-score avec une rencontre publique et une campagne sur les réseaux sociaux

Les plats symbole du régime méditerranéen risquent de disparaître avec le feu de circulation alimentaire

Le Consortium de Protection du Fromage Gorgonzola s’est uni à l’AFIDOP, l’Association des Fromages Italiens AOP, pour exprimer son profond désaccord sur le feu de circulation alimentaire que certains Pays européens voudraient rendre obligatoire dans le marché unique. Le thème a été l’objet d’une rencontre qui a eu lieu à Rome le 15 mars dernier en présence de tous les Consortiums concernés et des Institutions, à laquelle sont intervenus le nutritionniste et gastroentérologue Luca Piretta et le Chef-cuisinier Davide Oldani.

Antonio Auricchio, Président AFIDOP et Président du Consortium Gorgonzola, a déclaré : « Nous disons non au Nutri-score et aux feux de circulation alimentaire qui se basent sur des quantités de référence qui sont déconnectées des habitudes de consommation dans le régime quotidien. Il s’agit d’instruments trompeurs qui dévalorisent l’image des produits AOP et dissuadent la consommation de nos plats en banalisant les valeurs nutritionnelles de nos produits. Nous soutenons et promouvons l’importance de donner des informations correctes et complètes au consommateur pour une alimentation saine et équilibrée ; pour cette raison nous nous joignons à ceux qui, en Italie et en Europe, estiment que le Nutri-Score est un système trompeur pour le consommateur et demandent au décideur public de se rebeller contre la réalisation de cette proposition ».

 Attribuer une couleur « défavorable » à des produits comme les fromages risque d’être trompeur et nuisible même du point de vue nutritionnel comme a expliqué le Prof. Piretta: « Oui à une éducation alimentaire et à la sensibilisation à la nutrition, Non aux systèmes simplistes ou à une couleur verte qui donnent l’idée que l’on peut boire ou manger à volonté un aliment ».

Davide Oldani, chef étoilé et Ambassadeur de la cuisine italienne dans le monde a exprimé son opinion purement gastronomique « les fromages faisaient partie du régime de nos grands-parents et arrière-grands-parents et il ne faudrait pas les éliminer dans le régime de nos petits-enfants. Derrière chaque fromage AOP, il y a toute une culture gastronomique faite de traditions, de personnes, de territoires et de climats que le monde entier nous envie ».

Outre la rencontre à Rome, AFIDOP et les Consortiums des principaux fromages italiens AOP ont promu une campagne sur les réseaux sociaux illustrant 10 plats italiens symbole du Régime Méditerranéen qui « SANS » fromage  n’auraient aucun sens, par exemple le Risotto Chicorée et Gorgonzola AOP qui, en plus d’être largement répandu dans les cuisines italiennes, professionnelles et domestiques, est un mélange parfait de glucides, fibres et protéines, équitablement réparties entre source végétale et animale, en offrant un spectre complet d’acides aminés.

Exactement 30 ans après l’introduction de la liste des produits à Appellation d’Origine Protégée qui a été voulue par l’Europe, si le Nutri-Score était approuvé, ce ne sera pas seulement au détriment du consommateur mais aussi du Système-Pays car cela risque de faire écrouler un secteur dont la production dépasse 4 milliard d’Euros, soit 57% de toute l’industrie alimentaire, plus de 2 milliards d’Euros d’export et qui emploie 26 mille opérateurs (Source : https://www.qualivita.it/osservatorio/rapporto-ismea-qualivita/ )

Antonio Auricchio parle de Nutri-Score à Radio24 dans l’émission « Mangia come Parli »: https://www.radio24.ilsole24ore.com/programmi/mangia-parli/puntata/i-colli-piacentini-100527-AEmrKyHB  (dal min. 25′ 50 »)